Le zen est souvent considéré comme une religion ou comme une philosophie. Fondamentalement cela n'est pas faux car mais il faut tenir compte du fait que ces termes sont aujourd'hui fortement connotés au point que nous nous demandons parfois si des voies dites religieuses dans leur essence ont réussi à demeurer spirituelles. Nous dirons que la pratique zen est alors avant tout une voie spirituelle qui s'adresse  directement au coeur de l'homme.

 

Il est une des branches principales d'une des plus anciennes traditions de l'humanité : le bouddhisme.

 

Le coeur du zen est la pratique de la méditation assise, "zazen", qui est en soi la base de l'enseignement du Bouddha dont le message universel donne à chacun la force spirituelle susceptible de répondre aux besoins fondamentaux de l'être humain.

 

Cette pratique consiste à s'asseoir sur un coussin, jambes croisées, le dos vertical, la nuque étirée. L'esprit est concentré sur l'expiration longue et profonde ainsi que sur les points importants de la posture.

 

Ne cherchant rien de particulier, abandonnant ses préoccupations, le pratiquant, pleinement à l'instant présent, fait l'expérience de sa conscience la plus profonde.

 

Zazen nous permet d'accéder à une meilleure connaissance de nous-mêmes, nous apporte force, paix et liberté, harmonisant naturellement les aspects spirituels et matériels de notre vie.

   

 

 

 

 

 

Maître Taïsen Deshimaru

 

"Lorsque l'on pratique zazen, l'esprit devient vaste, tout s'apaise, on peut devenir intime avec soi-même"

 

 

 

 

 

Reprise de la pratique

 

MERCREDI

05 septembre 

2018

 

(début de pratique à

19 h 25, prévoir d'arriver à 19 h pour les débutants)

 

 

3 matinées de pratique sont proposées :

 

le dimanche 2 décembre 2018

 

le dimanche 10 mars 2019

et 

le dimanche 26 mai 2019

 

Elles seront ouvertes à toute personne désirant pratiquer la méditation. Seule une adhésion à l'association sera demandée d'un montant de 10 €.